LE KAVE SE REBIFFE

Bienvenue dans l'antre Essonnienne branchée sur le courant alternatif du KAVE.

Ce blog, à vocation citoyenne et collective, se veut participatif et coopératif en s'attelant au grand défrichage de ce monde!

Alertez, montrez, Réenchantez! Si vous désirez partager, écrire un article, poster des photos, contribuer au développement de la Kave, you're welcome! Soumettez-moi vos textes, photos, vidéos, vous serez bien reçus au comptoir de la Kave! YES OUI KAVE! Contact: krixlegaulois@gmail.com/

samedi 28 janvier 2017

Jeux Olympiques Paris 2024: Qui n'en veut?

Made by Chester
"Le spectacle du monde ressemble à celui des jeux olympiques : les uns y tiennent boutique ; d'autres paient de leur personne ; d'autres se contentent de regarder." Pythagore



Institut de sondage à la Kave Reloaded.

Paris est en lice pour recevoir les JO 2024, une autre candidature, encore et encore.
Mais entre les derniers dossiers de candidatures et celui-ci, le monde a changé, le monde change. Beaucoup. Et la France n'a pas échappé à ce changement.
 Les conditions économiques, environnementales, humaines ne sont pas, ne sont plus réunies pour le gouffre financier que représente les Jeux Olympiques. Mais ça n'empêche pas la ville de Paris et ses élus de s'y voir déjà...
Toucher aux sacro-saints Jeux olympiques n'est pas chose aisée; la kave aime à développer des contrepoints, lancer des alertes est un sport de combat...


Les villes olympiques se ruinent depuis des décennies, et nous le savons bien. 
Paris se sent invulnérable, se sent en dehors des exigences du Monde de Demain en négligent sciemment la situation de notre pays en 2017, alors qu'est-ce que ce sera d'ici à 2024?
Si vous avez regardé la vidéo précédente, vous savez bien ce que sont les enjeux financiers et mondialisés du sport professionnel. 

Japon 2020, pour Tokyo, les budgets sont cesse augmenter:
http://www.sport365.fr/tokyo-2020-stade-de-gymnastique-coutera-double-2803675.html

Les Jeux olympiques sont la poule aux oeufs d'or du CIO, à l'image de la coupe du Monde de Football pour la FIFA, et oser s'élever contre la tenue de cette compétition à Paris relève au mieux de la douce folie, au pire passer pour un terrible complotiste.
Pourtant.

Soyons-fous, soyons des déglinguos, faisons un sondage nous-aussi!
Dans l'opinion publique, selon les organes de sondages habilités de tout plein d'habilitations, on en est à ces chiffres-là:



L'institut de sondage à la kave se met en action et décide lui-aussi de sonder tel un vulgaire Brice teinturier, mais sans les moyens du préposé aux sondages des merdias.
Nous c'est de fabrication artisanale notre institut à nous qu'on a.
La Kave enquête donc auprès des kavistes en postant un sondage simple et efficace: 
Les JO 2024 à Paris, qui n'en veut?
  Ceux-ci ont largement voté contre à 78%! 
Vous allez dire que tout cela, c'est orienté, les kavistes sont dans la même ligne d'idée toussa toussa et vous aurez raison. Ces voix sont contres et expliquent leurs raisons. Entendons donc le camp des opposants à l'organisation du grand barnum du Comité internationale olympique.


Voici quelques voix entendues au comptoir au détour de conversations enflammées sur le oui ou non aux JO 2024 à Paris:

Pascal veut mettre l'argent ailleurs: "Pourquoi ne pas investir les 6,2 milliards de budget ( prévisionnel) de Paris 2024 dans la transition énergétique, l'éducation, la lutte contre la pauvreté etc..." 

Ooook est clair: "Je suis contre, car aucune ville hôte des JO n'a eu de retombées économiques positives. 
AUCUNE. 
Elles ont toutes faites tout un tas d'investissements, et se retrouvent en général exsangues une fois les jeux passés. Les JO ne sont pas un événement sportif, il faut bien comprendre ça; c'est un événement publicitaire; c'est la caravane du tour de France, en plus gros."

Corinne est plus mesurée, mais lucide: "Je suis pour si cela créé vraiment des emplois à long terme, mais j'ai de sérieux doute. On va encore créer des emplois précaires et les remercier à la fin. Alors, je dirai non et qu'il faut utiliser cet argent pour l'éducation, la lutte contre la pauvreté..."

Foep lactée revient à la charge: "Contre car cela ne profite qu'aux investisseurs et oui pas de réelles retombées économiques significatives ! Et Paris est déjà fragile d'un point de vue sécuritaire."

Steeve Z a un avis, disons, tranché: Je suis contre (mais en réalité je m'en fous) pour la simple raison que je hais tout le business, la "staritude", ou "vedettariat", qui gravite autour du sport, pour moi le sport c'est un moment de détente entre potes. Parce-que le sport est devenu l'opium du peuple. Et quand c'est joué dans l'esprit de compétition c'est encore pour savoir qui à la plus grosse."

Randomjack est lui sans équivoque et rappelle comment ça s'est passé au Canada, c'est concis: "Les JO = un autre exercice de corruption internationale. Ici, on se souvient encore des JO de 1976 de Montréal qu'on a réussi à finir de payer vers 2010..."


Pour Maud, c'est irrévocable: "Contre cette grande mascarade à coups de sponsors et matraquage merdiatique"

Non aux JO paris 2024 (pseudo clair je crois:) nous dit juste: "L'après JO de Rio 2016....vous allez voir, c'est edifiant !https://sports.vice.com/fr/article/une-crise-en-heritage-rio-apres-les-jeux-olympiques "

Martin Guy 67 a une idée: "Les JO doivent être réinventés. Quitte à ce que ça coûte 30 à 40 Mds à chaque fois, autant que ce soit des pays très pauvres qui les accueillent (tout en laissant le financement aux riches).

Ca permettrait tous les 4 ans de créer une ville avec toutes les infrastructures (transports, santé, éducation) dans un pays du 1/3 monde."

Marie-Paule fait pas dans le détail et donne des sources: "Contre JO = expulsion, expropriation, endettement, aucune retombée économique 

L'impact négatif sur l'environnement (consommation d'eau colossale et recyclage des eaux usées) se souvenir des JO d'hiver de Sotchi 
Et oui ces 6,2 milliards d'euros dont 1,5 € de subvention de l'état, donc nous :(, pourraient être consacrés au développement des énergies durables, à l'éducation, à la santé, chômeurs et même aux petits créateurs d'entreprises."

Patou est limpide: "Totalement contre, et pas seulement pour ceux-là, mais pour les JO en général, qui n'ont plus rien à voir avec ce qu'ils devraient être.
En plus, on voit bien ce que cela donne sur le court et moyen terme. Des millions dépensé et les infrastructures assez vite abandonnée par la suite.

Il y a chaque plein de poudres aux yeux en prétendant que cela va générer des emplois, du tourisme etc et à chaque fois, et surtout pour les pays déjà en difficultés, une forte aggravation de leur situation."



On le voit, on le lit, il y a peu de dissonances entre ces kavistes, si ce n'est quelques nuances de gris comme la pollution d'île de France en ce moment. 
L'avis alternatif des kavistes est unanime.
Je m'ajoute sur la liste des gens qui disent non à Paris 2024 vous l'aurez compris, mais l'idée est bien de donner la parole à tous pour que le Think Tank de la Gueuserie fonctionne à plein.
J'aimerais donc pouvoir faire un article maintenant avec des gens étant partisans des JO à Paris qui me donneraient leur point de vue sur la question dans le cadre d'un deuxième article.
Puis ensuite faire un troisième article où nous confronterons les deux camps. 
Un seul mail pour m'envoyer vos bafouilles: krixlegaulois@gmail.com

Alors OUI à



 ou...

Cet article vous a été proposé par l'institut de sondage à la Kave .
Allez Retour au comptoir
Apéro les amis?

La suite au prochain numéroooooooo!
YES OUI KAVE !