LE KAVE SE REBIFFE

Bienvenue dans l'antre Essonnienne branchée sur le courant alternatif du KAVE.

Ce blog, à vocation citoyenne et collective, se veut participatif et coopératif en s'attelant au grand défrichage de ce monde!

Alertez, montrez, Réenchantez! Si vous désirez partager, écrire un article, poster des photos, contribuer au développement de la Kave, you're welcome! Soumettez-moi vos textes, photos, vidéos, vous serez bien reçus au comptoir de la Kave! YES OUI KAVE! Contact: krixlegaulois@gmail.com/

lundi 9 octobre 2017

Les Kaves se Rebiffent en Grève

"Et s'il existe, en un endroit ignoré, un honnête homme capable de te gouverner et de t'aimer, ne le regrette pas. Il serait trop jaloux de sa dignité pour se mêler à la lutte fangeuse des partis, trop fier pour tenir de toi un mandat que tu n'accordes jamais qu'à l'audace cynique, à l'insulte et au mensonge. Je te l'ai dit, bonhomme, rentre chez toi et fais la grève." La Grève des électeurs - Octave Mirbeau

DONG DONG DONG

Oyez Oyez Kavistes et Kavistes!

Ceci est le jour d'avant.
Les kaves se rebiffent en grève.
Après les claviers, les pavés.
Mais pourquoi donc ce hobby?
Parce que c'est notre projeeeeeeeeeeet!

La Kave dépose un préavis de grève et fermera boutique le 10 octobre 2017 pour participer à Paris à la manifestation de front social public comme privé  et plus si affinités.

La révolte est pacifique, non violente mais elle a de la voix!
La rue kétanou va rugir, qui sème la misère récolte la colère, et la populace qui s'apprête à se lancer sur les pavés de Paname (et partout en France) n'est pas contente contente, moi itou. Quand bien même cette grève est revendiquée par la fonction publique, l'appel est lancé auprès du privé pour une manifestation unitaire, après tout on partage tous le même problème ces dernières années...




Attention ceci n'est pas un exercice!
Place de la république départ 14h pour Paris.
Les kaves se rebiffent, les gueux se rebellent, les masses se déplacent, les petites gens montrent les dents, les sans dents se mettent en grève!
"Ceux qui luttent ne sont pas sûrs de gagner, mais ceux qui ne luttent pas ont déjà perdu"
Je ne vous ferai pas (trop) l'article des raisons du pourquoi du comment qui vont faire sortir dans les rues la population, parce que ça, vous le savez déjà. 
Tous vos bons ou mauvais dealers médiatiques en auront parlé maintes et maintes fois sur les ondes de tout ordre. 
Loi travail, CSG, ordonnances, précarité, le mépris affiché, les gels de salaires, hopitaux publics, médecins en colère, etc etc etc, la liste serait bien trop longue à énoncer.
En tant qu'indépendant non encarté, ni dans un parti ou un syndicat, à tout ceci je pourrais ajouter que je vais protester aussi parce que je suis simplement contre cette vision du monde globale proposé par nos gouvernants, oui je sais je vois large. 
Voilà pour un kaviste de quoi être solidaire. 
Avec chacun. Avec tous.
Ceux qui sont des fainéants vont faire l'incommensurable effort de venir manifester pour tous ceux qui auront une flemme olympique ou ceux qui ne peuvent pas se permettre d'être grévistes.
 Ceux qui ne sont rien vont venir faire un coucou de grosses feignasses grévistes protestataires à nos charmants édiles si travailleurs et appliqués bien à l'abri sous les ors de la ripoublique. 
Une histoire de manifestation que nous relaterons ici même au comptoir dès que faire se pourra! Car les oisifs bordéliques n'en foutant pas une ont quelque chose à dire:



Emporté par la foule, votre kapitaine Kaverne numérik sera toutefois identifiable, alors si vous êtes sur la manifestation Parisienne à ce moment là, voyons-nous! 
Si vous croisez un type avec un bonnet gris où il est inscrit: Le Kave se rebiffe, vous taperez à la bonne porte. 
Les probabilités qu'une autre personne porte ce bonnet-là sont proches de zéro... 
Peut-être aussi une ou deux pancartes significatives seront visibles des mains de votre tavernier, la médiocratie s'est trouvé un kave de plus à mettre dans la rue, trouvez-moi ;-)
Bonne chance et à tout à l'heure Place de la république!






Un joyeux bordel est possible, il n'y a que vous en face pour la lutte de tous ces avenirs possibles. La rue est en campagne, le partage est une arme de construction massive et un peu de lutte sociale partagée ne peut nous faire que du bien!
On fera preuve de réalisme en sachant qu'une journée de protestation ne suffira pas, et que bien d'autres suivront, mais chaque pas compte. 

On pense donc on ne vous suit plus
On comprend donc on ne vous croit plus
On s'informe autrement donc on ne vous écoute plus.
On est encore là donc on va se faire entendre toujours... plus.
La Kave se rebiffe en grève et vous souhaite une belle journée 
Nous finirons cette kronike kaviste en rendant hommage à Jean Rochefort décédé plus tôt
RIP
Ce genre de choses de Jean Rochefort
Belmondo signe autographe sur autographe. Apitoyé, on m'en demande un. Pour en rire et par dérision, je signe "de Funès". Rapidement, autour de moi, on se presse, je persiste et signe "de Funès", puis l'amour-propre m'envahit et, courageusement, je décide d'utiliser mon patronyme.
Le récipiendaire : "Qui c'est ça, Rochefort ?
- C'est moi.
- Soyez gentil, signez "de Funès".»



YES OUI KAVE !