LE KAVE SE REBIFFE

Bienvenue dans l'antre Essonnienne branchée sur le courant alternatif du KAVE.

Ce blog, à vocation citoyenne et collective, se veut participatif et coopératif en s'attelant au grand défrichage de ce monde!

Alertez, montrez, Réenchantez! Si vous désirez partager, écrire un article, poster des photos, contribuer au développement de la Kave, you're welcome! Soumettez-moi vos textes, photos, vidéos, vous serez bien reçus au comptoir de la Kave! YES OUI KAVE! Contact: krixlegaulois@gmail.com/

samedi 1 octobre 2016

LE KAVE SE REBIFFE EN ROSE: PINK OCTOBER



"Octobre à moitié pluvieux rend le laboureur joyeux, mais le vendangeur soucieux met de coté son vin vieux."
"Seul le cancer a gardé, dans toutes les langues, son nom astrologique. La frayeur est intacte." Maalouf 
                         #LAKAVESEREBIFFEENROSE


La Kave met à l'honneur un mois d'Octobre Rose pour sensibiliser à la cause de la prévention, du dépistage et du traitement du cancer du sein.
 Alors, on peut toujours penser que ça fait un peu cliché d'utiliser ce code couleur, mais après tout, le rouge c'est la lutte, le vert l'écologie, le noir pour l'Anarchie, le blanc pour la Paix, donc pourquoi pas un peu de pink durant l'automne, c'est très bien, surtout si ça identifie complètement la lutte en question!
Le mois d'octobre, il faut en profiter pour manger des légumes de saison, Mesdasmes, afin de préserver au mieux votre santé!



A la Kave, on aime aussi porter du rose, car il y un ou deux aficionados de rugby supportant le Stade Français, alors on n'oublie pas de porter notre maillot rose et pourpre à l'occasion...



Source et lien du paragraphe de prévention suivant:

"En France, le cancer du sein est toujours le premier cancer chez la femme en nombre de nouveaux cas et de mortalité. Pourtant, détecté à un stade précoce, il peut non seulement être guéri dans plus de 90% des cas mais aussi être soigné par des traitements moins agressifs.
Mais pour ce faire, il faut se faire dépister, une démarche gratuite, qui concerne toutes les femmes âgées de 50 à 74 ans sans facteur de risque particulier. 

A partir de 50 ans, la mammographie est recommandée tous les deux ans. Après leur 50ième anniversaire, et tous les deux ans, chaque femme est invitée à se faire dépister (mammographie avec double lecture et examen clinique des seins). Ce dépistage est pris en charge à 100% par l’Assurance Maladie, sans avance de frais" 




Enfin, Le lien du site de Tout le monde contre le cancer pour toujours plus d'informations, j'aurais aussi pu vous parler de la désinformation, et du coût des traitements pour l'ensemble des cancers et le business exponentiel de l'industrie pharmaceutique, mais je m'en abstiendrais pour aujourd'hui...



Tout au long du mois, des actions et des manifestations seront menées un peu partout en France et dans le monde sur le sujet de la lutte contre le crabe et de la protection des seins de nos Anonymiss. Associations et collectifs divers s'unissent pour interpeller l'opinion, et c'est bien.




Mais rien de tel que des Anonymiss pour finir cet hommage au mois d'Octobre Rose et ainsi apporter tout le soutien possible aux victimes de cette maladie, et faire que la prévention et l'information réduisent partout ce cancer qu'est le cancer...
La Kave est Rose en Octobre! PINK IS NOT DEAD!


Edit 2017:

Tiens cet article de la kave c'était il y a un an, c'était de saison, ça l'est toujours...
je profite de la réédition de cet article pour y joindre un petit dialogue avec G Satya sur le sujet épineux du cancer du sein ou autre. Echange au comptoir, enfin échange, c'est surtout G Satya qui parle et c'est très bien la kave conjuguée au féminin.

L'année qui s'est écoulée m'a confronté à la perte d'une amie de 39 ans ayant contracté le cancer du sein et s'étant faite dépistée trop tardivement. Elle est morte en quatre mois. Dignement. Mais très vite. 
Octobre rose ne doit pas être qu'un joujou de com, cette saloperie de crabe tue.
Faites-vous dépister. 

G Satya
Désolé pour ton ami.
Alors je dirai oui au dépistage mais non à leurs traitements .
Ils font des dépistages pour faire tourner leur bizness de la mort,pas pour notre santé.
Perso,retour d'expérience,nous avons soigner(cancer utérus) une amie ,l'année dernière en lui fabricant un litre d'eau colloïdale a ingérer par jour.
Au bout d'un mois et demi,diagnostic hôpital:
"Mais comment avez vous fait,il n'y a plus rien"   

Heel Krix

ah oui je parle bien du dépistage, car les traitements... Mon amie avait d'ailleurs refusée la chimio, trop de souffrance pour rallonger la vie de si peu et dans quelles conditions!

G Satya
+Heel Krix Le problème avec ce mot "cancer" est la peur qu'il envoie sur le patient.
Et si finalement,il se soignait comme un  simple rhume.
Les conseils d'un contact de confiance par rapport aux mensonges de big pharma:

"Tous les médecins savent pertinemment que quiconque reçoit un traitement chimiothérapique en meurent tôt ou tard (du moins dans 97% des cas), détruisant momentanément les blastes cancéreuses ainsi que les cellules saines. Les cellules cancéreuses étant plus résistantes que les cellules saines, les premières reprennent le dessus sur les secondes et c'est la fin. C'est une condamnation à mort pure et simple, alors que le cancer, d'un point de vue pratique, se soigne aussi facilement qu'un rhume. Il n'existe aucune maladie connue qui ait autant de thérapies possibles et efficaces que le cancer. Malheureusement l'industrie pharmaceutique gagne des sommes colossales grâce aux traitements conventionnels administrés, créant un véritable génocide de masse sans se retourner.

Sans parler des possibles traitements oubliés car leurs découvreurs ont été assassinés et leurs travaux détruits, il en reste encore beaucoup. Le problème de la déclaration d'un cancer est souvent la manière d'envisager la vie, ou bien alors le développement d'un complexe d'autodestruction. Quoi qu'il en soit, si la personne concernée est dans cette situation elle refusera d'instinct tout traitement réellement à même de lui venir en aide. Il est donc très intéressant de tout faire pour convaincre la personne malade de tenter le traitement alternatif, tout en étant assez courageuse pour refuser le traitement officiel la condamnant à mort, malgré le discours ravageur des médecins lui prédisant les pires tourments. C'est néanmoins un combat qui vaut la peine d'être tenté... toujours!

De manière pratique, nous avons donc les différentes alternatives suivantes, susceptibles d'être croisées sans problème.

Le cancer est un problème de taux vibratoire et d'acidification de l'organisme, déclenchant des inflammations se terminant en infections (raison pour laquelle le corps médical a décidé que les infections causaient le cancer, ou alternativement que le cancer était une infection -ils n'ont pas encore pris de décision réellement définitive à ce sujet Dodgy ). Il convient donc de s'attaquer à ces deux piliers de la part physique (métabolique) de la maladie (pour sa part subtile, dans l'énergie chaotique de désorganisation que subit l'organisme.

    Tout d'abord, première chose tellement essentielle que mêmes  les médecins le disent: les cellules cancéreuses dévorent littéralement le sucre. La première chose à faire est de les affamer en les privant de leur nourriture. Eh oui, le sucre, c'est de l'acide... Le cancer est une hyper-acidification. Rien n'est plus acidifiant que le sucre (industriel du moins: le saccharose).
    Dans la même logique, stopper nette la consommation de toute viande pour la même raison.
    Puisque la vie n'est pas toujours logique (quoique, principe homéopathique oblige sans pourtant en être), le seul acide à combattre l'acidification carcinogène de l'organisme c'est l'acide ascorbique (la vitamine C, mais naturelle... naturellement). Pas si facile à trouver puisqu'il y a des années que Big Pharma a fait interdire la vente de vitamine C naturelle par l'UE. Néanmoins vous en trouverez de l'extra-pure auprès de l'excellent Docteur Alain Scohy en Espagne (rayé de l'Ordre des Médecins en France, notamment dû à sa promotion des travaux exceptionnels du Professeur Antoine Béchamp et sa découverte révolutionnaire des Microzymas), joignable à cette adresse: http://www.alain-scohy.com. Attention, si la vitamine C NE PEUT GENERER D'HYPERVITAMINOSE QUELLE QUE SOIT LA QUANTITE ABSORBEE, par voix orale elle n'est pas toujours tolérée (irritations intestinales). A tester. Un médecin allemand opère même des injections à haute dose de cette vitamine par intraveineuse. Aucun cas de cancer, si avancé a-t-il été, n'y a résisté! La vitamine C fait littéralement exploser les cellules cancéreuses. Dans le même temps elle dope les défenses immunitaires et elles agit sur les blastes comme du vitriol!
    L'Elixir de Kargasok est imparable dans le cas de lutte contre le cancer dans la mesure où il élève tellement le taux vibratoire du corps que le cancer se trouve dans l'impossibilité matérielle de progresser, jusqu'à être enrayé définitivement. Ronald Reagan en buvait deux litres quotidiennement et a guéri du sien. Si l'Ennemi y a eu recours, on peut y aller sans se retourner! En outre il contient également une part importante de vitamine C et son acidité n'est pas pathogène tout au contraire. Deux litres par jour effectivement est un must, une garantie de succès.
    A cela j'ajouterais pour perdurer dans les acides anti-acides cancéreux, le jus de citron, tout bêtement. L'industrie pharmaceutique a découvert que le jus de citron était au moins 1000 fois plus efficace que la chimiothérapie et a tenté de breveter le citron, du moins son génome. Malgré les pots-de-vin versés, ça leur a été impossible: ils ne sont pas les inventeurs du citron! En outre, toute modification génétique lui fait perdre son pouvoir. Donc adieu le brevet. Ils ont détruit leurs travaux pour éviter qu'ils ne tombent en de bonnes mains. Trois jus de citron par jour suffisent! Si c'est la seule alternative employée, essayer d'aller jusqu'à cinq si et quand c'est possible. Prendre une source de minéralisation annexe pour être plus sûr. Prenez des citrons biologiques bien sûr.
    Autre détail important. Le corps ne reconnaît pas les cellules cancéreuses. Il sait qu'elles sont dangereuses puisque dissidentes (et je peux témoigner personnellement de la toxicité de la dissidence Wink ) mais ils ne les "voit" pas. Leur gène est modifié mais n'est pas étranger au corps. Du coup, il pourrait parfaitement les éliminer lui-même s'il savait quelles cellules cibler. Heureusement, la nature a prévu une sorte de viseur permettant de désigner les cibles contre lesquelles pourront s'acharner avec bonheur les défenses immunitaires. Ce viseur, c'est l'argent (métal...!). Je vous recommande donc de chercher sur Internet à vous procurer un appareil capable de créer de l'argent colloïdal à partir d'un petit boitier électronique et deux barres d'argent très pur faisant catalyse, et dégageant ainsi dans l'eau dans laquelle elles sont trempées, des colloïdes d'argent au diamètre parfait pour le transport dans le corps (plus gros ils passeraient majoritairement dans les urines, plus petits... c'est impossible avec la technologie actuelle). Là aussi, un litre par jour est un idéal. Associé à l'Elixir de Kargasok et la vitamine C, c'est une véritable guerre nucléaire menée contre les blastes seulement armées de grenades!

    Encore un moyen étonnant d'efficacité: l'huile essentielle d'Oliban (bio, comme toujours). C'est vrai que cette huile est tout particulièrement efficace contre le cancer du cerveau. Ceci dit elle ne boude pas les autres pour autant. Elle s'utilise par voie interne d'une part (2 gouttes trois fois par jour, à diluer comme un peu comme on veut vu qu'il faut éviter le sucre, voire en "per lingual" donc sous la langue, cela trois fois par jour, durant un bon mois, trois semaines au minimum), et par voie externe d'autre part: deux gouttes sous la plante des deux pieds, et aussi deux gouttes dans le bas des reins ainsi que sur les poignets, mais surtout la plante des pieds. Masser soigneusement jusqu'à totale pénétration.

https://www.alternativesante.fr/antibiotiques/l-argent-colloidal-antibiotique-interdit

#LAKAVESEREBIFFEENROSE