LE KAVE SE REBIFFE

Bienvenue dans l'antre Essonnienne branchée sur le courant alternatif du KAVE.

Ce blog, à vocation citoyenne et collective, se veut participatif et coopératif en s'attelant au grand défrichage de ce monde!

Alertez, montrez, Réenchantez! Si vous désirez partager, écrire un article, poster des photos, contribuer au développement de la Kave, you're welcome! Soumettez-moi vos textes, photos, vidéos, vous serez bien reçus au comptoir de la Kave!

Contact: krixlegaulois@gmail.com/

mardi 7 mars 2017

LES HANDICAPES ET L’EMPLOI

"Les cinq sens des handicapés sont touchés mais c'est un sixième qui les délivre, Bien au-delà de la volonté, plus fort que tout, sans restriction,Ce sixième sens qui apparait, c'est simplement l'envie de vivre." Grand Corps malade



La Kave se conjugue au collectif participatif et au féminin pour accueillir au comptoir  +Corinne HAENER qui vient pousser un coup de gueule à propos des handicapés et de leur absence (habituelle?) des débats de la campagne pestilentielle à travers une série d'articles. 
De manière concise, elle évoque des problèmes de tous les jours auxquels sont confrontés une partie de la population toujours en attente de réponses concrètes. 
Aujourd'hui, Corinne nous parle de l'emploi (ou de l'absence d'emploi) pour les personnes vivant un handicap.
A toi Corinne, et merci de ton implication.




LES HANDICAPES ET L’EMPLOI

Comme promis, voici un autre sujet qui me tient aussi à cœur:  
L'emploi des personnes handicapés, car le compte n’y est pas du tout !!! 
Voici un petit rappel de ce que dit la loi de 2005 :

L'obligation d'emploi est toujours de 6 % (sont apportées quelques modifications dans le calcul des bénéficiaires). Elle impose une sanction plus sévère pour les entreprises qui ne respectent pas cette obligation en augmentant le montant de la contribution à l'Agefiph. 
Elle modifie le code du travail sur le plan des aménagements d'horaires.
Le classement des travailleurs handicapés dans les catégories A, B et C est supprimé. Les entreprises qui emploient des personnes lourdement handicapées pourront bénéficier d'une aide à l'emploi ou d'une modulation de leur contribution.
Dans la fonction publique, elle crée le Fonds pour l'insertion des personnes handicapées qui a une mission similaire à l'Agefiph. Les employeurs publics ne respectant pas l'obligation d'emploi devront payer une contribution au Fiph.
La loi réforme aussi le travail en milieu protégé :
Les ateliers protégés sont renommés Entreprises adaptées et sortent du milieu protégé. Ce sont désormais des entreprises du milieu ordinaire ayant pour vocation d'employer en priorité des personnes handicapées. La rémunération minimum est basée sur le SMIC.
Les CAT sont renommés Etablissement ou service d'aide par le travail. Les travailleurs ont droit à une rémunération garantie comprise entre 55 % et 110 % du Smic, cumulable avec l'AAH. La loi améliore les droits aux congés et à la validation des acquis de l'expérience.

Avec cette loi, on a vu fleurir dans presque toutes les grandes entreprises, ces fameuses « Missions handicap » dont le rôle principal est de faire comprendre à leurs salariés qu’il y a autant de compétences chez un valide que chez une personne handicapée. 
Normalement, il devrait y avoir des postes réservés, mais c’est loin d’être le cas…Beaucoup de ces entreprises n’ont pas de postes réservés et leur leitmotiv est de dire qu’elles préfèrent organiser des forums…
Donc, je le dis bien haut et fort, c’est une fumisterie sans nom !!! Pour avoir vu mon ex-mari galéré pendant 4 ans pour trouver un emploi…Il a participé à je ne sais combien de forums, envoyé des candidatures à ces fameuses missions, pour un résultat égal à zéro…
D'accord, mon ex-mari cumulait trois handicaps et de taille, il avait à l’époque plus de 40 ans, est handicapé et noir… ! 
Forcément cela n’aide pas non plus…

Alors bien sûr, il y a plusieurs entreprises qui se sont plaintes d’un manque de qualification des personnes handicapées….J’ai envie de leur dire que ce n’est pas le cas de tout le monde et que même si elles sont qualifiées, on leur préfère bien souvent une personne valide !!!

On a aussi vu fleurir une multitude de formations qui sont proposées ! Parfait ! 
Mais il faudrait qu’elles débouchent sur un emploi réel et c’est loin d’être le cas. 
Des millions sont dépensés chaque année, pour un résultat très peu probant !

Il y a aussi tout un tas de cabinets de recrutement soi-disant spécialisés pour le recrutement des personnes handicapées… Ils ne font rien de plus que les autres cabinets de recrutement, juste du bla bla mais rien de concret !!!



Donc, arrêtons de se moquer du monde, de se masturber l’esprit et agissons vraiment pour l’emploi des personnes handicapées. Que les formations suivies débouchent réellement sur un emploi et qu’il y ait une véritable volonté politique et économique pour l’embauche des personnes en situation de handicap.

Il est important de souligner que l’Agefiph propose de nombreuses aides aux entreprises qui embauchent un travailleur handicapé dans le privé. Je ne vais pas toutes les listés, mais vous pouvez les consulter sur le lien qui suit : https://www.agefiph.fr/Entreprise
Elle peut également aider la personne handicapée pour l’achat d’un véhicule adapté et son aménagement. Attention ! il faut que la personne ait un contrat de travail. 
Voici le lien : 

Si la personne n’a pas de contrat de travail, il faudra vous tourner vers les MDPH qui proposent aussi une aide dans ce sens.

Du 14 au 20 novembre 2016, s’est tenue la 20ème édition de la Semaine Européenne pour l’emploi des personnes handicapées. 
Un article paru dans le monde à ce sujet fait état d’un taux de chômage de 18 %, soit 486 000 personnes. 
Un constat plutôt alarmant ! un article intéressant sur le sujet est paru sur le sujet dans l’observatoire des inégalités, voici le lien 
Je joins également une vidéo intéressante sur « comment favoriser l’emploi des personnes handicapées par le Directeur du pôle métier de l’Agefiph


Il faut savoir que les personnes handicapées au chômage dépendent de Cap Emploi et que ces structures sont rémunérées par l’Agefiph. 
Là aussi, c’est du grand n’importe quoi !!!
Pour avoir été présente à un entretien avec mon ex-mari, c’est vraiment du foutage de gueule !!!! Il n’y a pas d’autres mots… 
La personne est là pour remplir des statistiques et ne vous proposent rien de concret !!!! 
Mais il faut savoir que l’entretien est obligatoire et que si vous ne vous présentez pas, vos indemnités peuvent être supprimées !!!
A quand de véritables structures qui se préoccupent vraiment de l’emploi des personnes en situation de handicap ?? 
Elles ne sont pas des statistiques sur un tableau Excel !!!! 
Elles sont des personnes vivantes !!!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire