LE KAVE SE REBIFFE

Bienvenue dans l'antre Essonnienne branchée sur le courant alternatif du KAVE.

Ce blog, à vocation citoyenne et collective, se veut participatif et coopératif en s'attelant au grand défrichage de ce monde!

Alertez, montrez, Réenchantez! Si vous désirez partager, écrire un article, poster des photos, contribuer au développement de la Kave, you're welcome! Soumettez-moi vos textes, photos, vidéos, vous serez bien reçus au comptoir de la Kave!

Contact: krixlegaulois@gmail.com/

mardi 8 novembre 2016

PROJET ALIMENTERRE


"Reprenez votre pouvoir, agissez ! Passez de consommateur à consomm-acteur ! Indignez-vous, révoltez-vous." Stéphane Hessel 




La Kave a déjà eu l'occasion d'écrire sur les problèmes liés à l'alimentation que ce soit au niveau local comme les cantines scolaires, ou de manière plus globale en traitant des sujets comme la Junk food et le Marché de la faim
Les solutions locales pour un désordre global ne sont pas une simple vue de l'esprit et beaucoup cherchent des alternatives depuis des années pour nourrir le monde avec une agriculture familiale durable et saine.
Depuis le 15 Octobre et jusqu'au 30 Novembre 2016, la campagne Alimenterre propose un festival de films documentaires sur ces thèmes dont c'est la dixième édition cette année et ça se passe maintenant!

Pour tout connaitre sur la programmation, voici les liens qu'il vous faut:






Huit films sont à l'affiche durant ce festival pour alimenter le débat et présenter les solutions et problèmes rencontrées à travers le monde pour tenter un réenchantement de l'alimentation autrement. 
Ce festival se déroule en France, mais aussi dans neuf autres pays dont la Pologne, le Burkina Faso et ailleurs. 
Plus d'un millier de projections sont prévues avec des rencontres, des animations, des débats, des idées pour agir concrètement. 
Le centre de ressources Alimenterre.org est collaboratif , vous fournit une grande diversité d'informations et est réactualisé régulièrement, allez-y, vous ne serez pas déçu.
La consomm'action commence maintenant et rien n'est plus puissant qu'une idée dont l'heure est venue. 


C'est l'association Comité Français pour la Solidarité Internationale (CFSI) qui regroupe 21 organisations membres qui est à l'initiative de ce projet et qui s'engage sur le terrain pour lutter contre la faim, la pauvreté et les inégalités. 
Cette association coordonne le festival et la campagne Alimenterre. 
Ce festival se développe chaque année un peu plus et près de 900 acteurs acteurs y contribuent ainsi que des milliers de bénévoles. 
Ce réseau est dynamique, utile et se veut constructif, il agit autant en milieu rural qu'urbain et travaille sur quatre grands axes:

- Informer sur l'état de la faim dans le monde et l'enjeu de nourrir le monde de demain

- Faire valoir le droit à l'alimentation et à la souveraineté alimentaire

- Faire prendre conscience de la nécessité de soutenir une agriculture familiale viable et durable partout

- Sensibiliser chacun à sa responsabilité de citoyen et sa possibilité d'agir par ses choix de consommation.

Ouverture de la campagne Alimenterre au Burkina Faso
Enfin, tout au long de l'année, les relais Alimenterre organisent des activités comme un marché alimentaire et solidaire, un atelier cuisine bio, locale et équitable pour sensibiliser les enfants à leur consommation de demain, mais aussi expositions, pétitions diverses, visite d'exploitation agricole et rencontre avec des professionnels de l'agroalimentaire, et même spectacle de rue sont au programme.
Alors, ami(e)s kavistes, renseignez-vous, informez-vous  et si l'envie vous en prend, participez!
Sans nous, rien ne se fera !

"Notre génération vit un très grand dilemme, parce que le capitalisme actuellement dominé par le capital financier et les multinationales, a imposé une agriculture dont le but n'est pas de produire des aliments, ils veulent seulement produire des marchandises pour gagner de l'argent. Et les gouvernements sont "vendus" aux entreprises, ils sont les simples gérants de leur volonté." Joa Pedro Stedile
 YES OUI KAVE !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire